Média

Top 12 pour améliorer sa landing page

L’optimisation de sa landing page permet d’augmenter à la fois le trafic de son site web et son taux de conversion. Ce qui a pour effet de générer plus de ventes en attirant une cible bien définie. Et c’est bien ce que recherche une entreprise ! Alors, comment s’y prendre ? Par où commencer ? Beavers vous dévoile le top 12 pour améliorer sa landing page.

Écrit par Lou Rédac // Posté le

Qu’est-ce qu’une landing page ?

Tout d’abord, mettons-nous d’accord sur la définition de la landing page. Si l’on traduit littéralement le mot landing de l’anglais au français, on parle d’atterrissage. La landing page est donc une page d’atterrissage. C’est, en effet, une page où arrivent les internautes après un chemin précis, pensé lors de l’arborescence d’un site web. Vous allez voir qu’il peut y avoir plusieurs pages de destination.

Elle permet de recueillir les coordonnées du visiteur via un formulaire d’inscription, pour :

  • offrir un livre blanc ;
  • s’abonner à la newsletter ;
  • vendre un produit ou un service ;
  • télécharger une application mobile ;
  • participer à un webinaire, une conférence ou un live ;
  • obtenir des informations ou un devis ;
  • prendre rendez-vous, etc.

Comment améliorer sa landing page ? Top 12

Cette page de capture est essentielle pour attirer de potentiels acheteurs. Nous avons classé scrupuleusement les meilleures façons d’optimiser sa landing page.

1. Bien définir sa cible et son offre

Avant même de créer sa page, il faut connaître sur le bout des doigts les besoins de sa cible. Commencez par définir votre buyer persona, soit le client idéal. Cela vous donnera des indications pour améliorer votre offre. Si vous vendez des solutions RH, vous ciblerez les directeurs de ressources humaines et non les commerciaux. Cela semble logique, mais cette démarche va plus loin, elle nécessite de se mettre à la place de sa cible. Vous devrez :

  • comprendre ses attentes ;
  • répondre à une problématique précise ;
  • anticiper ses besoins ;
  • lui proposer une offre personnalisée ;
  • s’adapter à son évolution…

Une fois que vous aurez fait ce travail, vous peaufinerez votre offre de manière à ce qu’elle réponde à tous les critères à la fois.

2. Créer un formulaire court et intelligent

Pour cela, votre formulaire doit être concis. Si vous vous étalez, le visiteur va fuir ! Il ne comprendra pas votre message. Il est nécessaire de faire simple de manière à attirer votre audience rapidement. Certaines offres nécessitent un formulaire plus long qui affinera la spécificité de l’offre. Utilisez tant soit peu les menus déroulants et les boutons radio pour favoriser d’une part l’exploitation des datas, mais aussi pour aérer le texte en allant à l’essentiel.

Enfin, n’oubliez pas que les formulaires peuvent être contraignants pour le visiteur. Il peut vite se décourager s’il doit répondre plusieurs fois aux mêmes questions. Faites en sorte que le questionnaire soit fluide et facile, voire ludique dans certains cas.

3. Travailler sa phrase d’accroche

Nous en venons au critère suivant, qui est celui de la phrase d’accroche, ou plutôt du titre accrocheur. Tout le monde connaît la puissance des mots. Privilégiez les formes actives, les verbes d’action et les tournures positives qui donnent envie de cliquer sur le formulaire et d’en savoir plus sur l’offre. Celle-ci doit être résumée en quelques mots. Il faut que ce soit évident pour le visiteur, que le titre lui parle comme s’il ne s’adressait qu’à lui, en répondant à sa problématique.

4. Soigner le design

top-12-ameliorer-landing-page-1.jpg

Les couleurs et le style sont aussi importants que les mots. Soyez précautionneux avec le design, il représente votre image de marque et les valeurs que vous souhaitez véhiculer. N’en faites pas trop, simplifiez votre landing page de manière à ce qu’elle soit visible et compréhensive. Si elle est noyée par des tonnes de visuels, elle ne sera plus attractive. Une landing page épurée donne confiance et offre plus de possibilité de conversion.

Pensez également à la version mobile qui est la plus utilisée des internautes. L’UX design est une des tendances du marketing digital. L’expérience utilisateur devient une base importante pour le SEO. Si vous n’arrivez pas à trouver le bon design, faites appel à un webdesigner qui saura vous conseiller pour coller au plus juste avec votre offre.

5. Délivrer un seul message par offre

Si vous proposez plusieurs offres, il est important de les séparer afin de créer une landing page par offre. En effet, si cette dernière est trop généraliste, l’internaute se sentira perdu et ne saura pas où aller. Il finira par quitter la navigation et vous perdrez un potentiel client. En créant une page de destination par offre, vous ciblez votre audience qui correspond à une seule problématique dont vous avez la solution. Le message doit être clair, posé et réfléchi de manière à ce que le visiteur soit entièrement charmé par celui-ci.

6. Faire attention à la ligne de flottaison

Pour bien accrocher le lecteur dès la première minute, il est primordial de placer les mots justes et impactants au-dessus de la ligne de flottaison. Pour rappel, c’est la ligne qui sépare à l’écran la partie visible de la partie invisible avant de scroller. Vous y placerez :

  • votre logo ;
  • le titre accrocheur ;
  • le principal atout de votre offre, ;
  • et le bouton de clic.

Mettez-vous à la place de votre audience. Tout comme pour un article de blog, pensez pyramide inversée : tout ce qui est important et répond aux besoins du lecteur est en haut. Les détails sont sous la ligne de flottaison.

7. Insérer la bonne image ou une vidéo

À l’instar du mot juste, l’image doit coller au thème et être placée au bon endroit sur la landing page. De même pour la vidéo, si vous l’utilisez. Ces types de médias ont pris énormément d’importance ces dernières années. Il n’y a qu’à voir le succès des réels, stories et shorts qui fusent sur tous les réseaux sociaux. La bonne formule est donc :
Le mot qu’il faut pour donner envie + La bonne image qui procure l’émotion recherchée + Une vidéo percutante qui fait vibrer.

8. Bien placer les CTA

Une fois que vous avez accroché le visiteur avec les bons mots-clés, le son et l’image, il faudra le garder en ligne de mire pour le pousser à l’action. Et c’est à ce moment-là que vous sortez votre (gentil) arsenal : le CTA ! Le call to action est l’ultime pas avant la victoire. C’est le moment où le visiteur va cliquer sur le bouton et renseigner son email ou son numéro de téléphone pour obtenir l’offre correspondant à ses besoins immédiats. Pour cela, le CTA doit être placé de manière visible et facilement accessible. Les mots doivent être scrupuleusement choisis.

  • Éviter le terme « achetez ceci », mais dites plutôt « téléchargez la version d’essai » ou « commencez votre essai maintenant » ;
  • Remplacer « en savoir plus » ou « cliquez ici » par « inscrivez-vous gratuitement », etc.

9. Inspirer confiance avec la preuve sociale

Le visiteur a besoin d’être en confiance avant de cliquer sur une offre, surtout quand il ne vous connaît pas. Dans ce cas, la vidéo témoignage, les logos des clients ou encore les avis clients qui défilent sont des atouts pour votre landing page. Cette publicité gratuite s’inscrit d’autant plus dans le cadre d’une stratégie UGC. Pensez-y !

10. Prendre en compte le SEO

Il est impensable de créer une page ou refondre un site Internet sans SEO ! Le but est d’être visible et d’attirer du trafic. La landing page va plus loin : elle permet de transformer sa cible en leads. Donc il faut prendre en compte les algorithmes des moteurs de recherche pour réussir sa landing page. Placez des mots-clés pertinents en lien avec votre offre en déterminant la requête principale pour chaque page. Veillez à bien travailler votre URL, votre méta-title et votre méta-description afin d’être bien référencé.

11. Utiliser des outils de test

choisir-meilleure-refonte-site-web-2.jpg

Testez, testez et re testez, ce sont les maîtres-mots ! Pour bien faire, voici deux méthodes utiles :

  • A/B Testing est une technique de marketing digital donnant la possibilité de tester deux versions de landing page et d’observer les comportements des utilisateurs. Pour cela, Google Analytics sera votre allié, mais pas que ! D’autres outils le font bien, comme Crazyegg, Mixpanel ou Optimizely.
  • Heat Map consiste à observer l’endroit où votre audience clique sur la page de destination. Vous pouvez ainsi comparer celle qui attire le plus de clics.

12. Calculer le ROI

Ces tests permettent de trouver la bonne stratégie pour réussir votre landing page. Avec un outil comme Google Analytics, vous suivez l’évolution des résultats, mais surtout, vous êtes attentif au trafic qui fait vendre, car c’est celui qui convertit le mieux. Et c’est l’objectif premier des pages de capture. Vous analyserez le coût de cette stratégie marketing de manière à calculer votre retour sur investissement et ajuster si besoin. Il suffira pour cela de comparer la valeur de vos conversions avec le coût total de vos landing pages.

 
 

Vous voilà équipé pour vous lancer dans la création de vos premières pages d’atterrissage. Soyez patients et procédez par ordre tout en testant plusieurs méthodes. Connaître les besoins de ses clients et observer les résultats sont les clés pour réussir. Si vous avez besoin d’un accompagnement pour améliorer vos landing pages, faites appel à un professionnel du marketing digital. Ensemble, allons chercher vos leads en augmentant rapidement votre taux de conversion !

Lou Rédac

Rédactrice web SEO

Créatrice de contenu web, correctrice littéraire, autrice de poésie bilingue 🇨🇵🇪🇸

Partager

Recevez nos derniers articles en entrant votre email ci-dessous

D'autres articles dans la catégorie Média

D'autres articles de la Pause Café