Tout savoir sur les comportements de Google face aux contenus 2023

Ecrit par

Lou Rédac

Publié le

Catégorie

SEO

Lecture

5 minutes

2000 mots E-commerce Optimisation Position 0 2000 mots E-commerce Optimisation Position 0 2000 mots E-commerce Optimisation Position 0 2000 mots E-commerce Optimisation Position 0

Vous voulez améliorer la visibilité de votre site Internet ? Référez-vous à l’étude Semji sur les comportements de Google et des utilisateurs en 2023 face aux contenus. 8 données essentielles regroupées dans cet article.
Grâce à une étude menée par Semji, nous comprenons mieux quels sont les comportements adoptés par Google et ses utilisateurs, en 2023, face à nos contenus. Pour mener à bien cette analyse, pas moins de 20 000 pages clients, 500 000 pages concurrentes et 50 000 SERP sont passées au scribe. Vous voulez mieux positionner vos contenus dans les résultats de recherche ? Voici ce qu’il faut retenir de cette enquête minutieuse pour votre stratégie digitale en 2023.

1. Les contenus de +2000 mots impactent positivement le référencement naturel

Les algorithmes de Google sont sans cesse en train de s’améliorer face à la masse de contenus générés par l’humain, et maintenant par l’IA. Le but est d’apporter la meilleure réponse possible à la requête tapée par l’internaute sur la barre de recherche. Ainsi, Semji a constaté que les contenus longs (plus de 2 000 mots) génèrent 10 fois plus de trafic que les contenus courts (d’environ 500 mots).

En plus d’apporter des informations pertinentes et techniques, les contenus volumineux offrent la possibilité de traiter une requête principale et plusieurs requêtes secondaires tout en alimentant le maillage interne, indispensable pour une bonne stratégie de contenus.

2. Les pages e-commerce attirent plus de trafic avec des contenus réguliers

Cela vaut aussi pour les pages e-commerce qui sont dans une démarche de marketing digital. Chaque contenu publié dans les pages catégories et fiches produits engendre plus de 50 % de clics. Pour cela, il est essentiel de déterminer en amont un planning éditorial précis qui positionne des requêtes transactionnelles. De même, les contenus des pages e-commerce de plus de 500 mots attirent plus de trafic que les contenus de 250 mots.

3. L’optimisation des contenus existants augmente le trafic d’un site web de 60 %

Le fait d’optimiser les contenus existants d’un site web permet d’augmenter le trafic de 60 %. Attention, la mise à jour d’un article de blog peut d’abord perdre en visibilité durant une semaine, donc ne vous affolez pas. C’est le temps nécessaire pour que les algorithmes de Google jouent leur rôle. Ensuite, l’article optimisé remontera naturellement dans la SERP au bout de 15 jours.

4. La position zéro joue un rôle controversé dans le comportement des internautes

Bien que l’article en position zéro soit plus visible, le taux de rebond est plus élevé que pour une première position. Semji suppose que le fait d’avoir des informations facilement consultables dans la SERP minimise le trafic et diminue le temps de lecture. De plus, il constate que le CTR est plus important pour une URL en première position sur une SERP sans PO (25 %).

5. Un top 3 est le meilleur positionnement possible

Semji rapporte dans son étude qu’une URL en première position attire 17 fois plus de trafic sur le mot-clé principal. C’est donc le top 3 qui est à viser si l’on veut ranker sur une requête. En effet, les trois premières positions sont les plus intéressantes pour les internautes qui ne dépassent que très rarement la première page de recherche.

6. La balise title a une importance capitale pour les performances SEO

On se focalise très souvent sur le H1 qui est le titre visible de la page web. La balise title ou meta title est également déterminante pour le SEO. Il est impératif que le mot-clé principal soit compris dans le title, et si possible au début. Semji est clair là-dessus, il rapporte que : “Sur les 50 000 SERP et les 520 000 URL situées en première page, on constate qu’en moyenne, 75 % intègrent le mot-clé principal dans leur balise title.” Un mot-clé à fort volume de recherche est aussi plus concurrentiel, il suffit d’observer le keyword difficulty, ce qui demande un travail d’optimisation.

Ensuite, il convient de se focaliser sur les typologies de titres qui attirent le plus de clics :

  • Les titres sous forme de question (ex : “Comment attirer du trafic”) ont un CTR de 7,7 %.
  • Les titres sous forme d’année (ex. : Comportement Google en 2023) ont un CTR de 7,4 %.
  • Les titres sous forme de listicle (ex. Les 6 bienfaits du thé noir) ont un CTR de 5,8 %.
  • Les autres titres obtiennent un CTR de 5,3 %.

Bien évidemment, ces données sont à considérer avec parcimonie en fonction de son secteur d’activité. Semji recommande d’essayer plusieurs typographies et d’observer les résultats.

7. Plus le domain rating est élevé, plus le record d’optimisation augmente

Les URLs contenant des mots-clés à fort volume de recherche (+10 000) engendrent une meilleure performance SEO et donc un “domain rating” (métrique d’autorité de site web créée par Ahrefs) plus élevé (80). Lorsqu’on vient de créer un site web, il faut du temps pour qu’il soit reconnu par les moteurs de recherche et qu’il gagne en notoriété. Si vous voulez obtenir un bon référencement rapidement, pensez à choisir des mots-clés de longue traîne ainsi que des requêtes géolocalisées pour gagner en visibilité.

8. Il faut environ 3 à 5 mois pour qu’un article soit bien positionné dans la SERP

Sachez qu’un nouveau contenu stabilise son positionnement entre 3 et 5 mois après sa mise en ligne, d’après l’étude Semji sur les comportements de Google en 2023. Puis, il faut environ entre 6 et 10 mois pour qu’il soit le plus performant possible en termes de trafic SEO. Il est donc important de ne pas se précipiter sur les performances tout de suite puisqu’il faut tenir compte de l’inertie de Google dans la production digitale.

9. Le score d’optimisation d’un contenu est un critère de performance optimale

Le Content Score de Semji intègre plusieurs niveaux d’optimisation, comme :

  • la balise title ;
  • la longueur du titre ;
  • les intentions de recherche ;
  • les questions posées par les internautes ;
  • le maillage interne ;
  • la richesse du vocabulaire et du champ lexical.

Et il a constaté qu’un contenu avec un score d’optimisation entre 90 et 100 % attire deux fois plus de trafic qu’un score inférieur à 60 %. Par conséquent, un article bien rédigé, pertinent et très bien optimisé augmente considérablement le ROI.

Nous vous avons présenté 9 points essentiels pour une bonne stratégie de contenus d’après l’étude de Semji qui totalise 18 observations cruciales. Il est important de savoir comment se comportent en 2023 Google et ses utilisateurs devant les contenus que nous publions régulièrement. Cela permet d’adapter ces données à son secteur d’activité, sa cible, mais aussi à la saisonnalité. Pour vous accompagner dans votre production digitale, faites appel à notre agence des castors qui a une vue globale de tout l’écosystème.

Lou Rédac

Lou Rédac

Rédactrice web SEO

Créatrice de contenu web, correctrice littéraire, autrice de poésie bilingue 🇨🇵🇪🇸

Partagez notre article

autour de vous !

Recevez nos derniers articles par mail

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle

© 2019 - 2024 Tous droits réservés par Beavers

|

Mentions légales

|

Politique RGPD