Publié le

Quelles stratégies webmarketing permettent de dynamiser vos réseaux sociaux en 2021 ?

Les tendances marketing évoluent au fil des changements instaurés par les diffuseurs de contenu, dont les réseaux sociaux. Pour rester présent dans un marché, il faut donc être à l'affût des dernières tendances pour se distinguer de la concurrence et fidéliser son audience. On vous décortique les dernières stratégies marketing digital qui vont booster vos fils d’actualité en 2021 !

En 2020, la crise sanitaire a ralenti le rythme d’interactions sociales et nous nous sommes retranchés sur les modes de communication virtuels. Les flux d’information se sont intensifiés et chaque domaine a dû s’accommoder à un mode de vie qui ne semble pas si éphémère. Face à ça, les entreprises ont dû changer leur approche au consommateur qui pouvait tout aussi bien être exposé à leur produit en se baladant dans la rue (affiches, promenades dans les rues commerçantes) que sur le net. Désormais, une grande partie de la consommation se fait en ligne et la visibilité de marque aussi. Ces nouvelles tendances web-marketing s’inspirent de modes de communications non-commerciales qui sollicitent de plus en plus l’attention du consommateur car elles sont basées sur un échange et l’opinion de la part de l’audience. Dans une première phase, on vous énumère les tendances marketing digital qui vont faire fureur en 2021. Ensuite, on vous expliquera comment le blog est devenu un levier essentiel pour la visibilité de votre marque et comment renforcer son SEO (search engine optimization).

Les tendances marketing sont en constante évolution parce que nous devons nous plier aux changements continuels de la part des diffuseurs de contenu, dont les réseaux sociaux. On ne vous le cache pas : pour rester présent dans un marché, il faut être à l’affût des dernières tendances pour se distinguer de la concurrence. Dans tous les cas, ce qui prône en ce moment est l’engagement, qui se présente sous plusieurs formes afin de bénéficier aux diffuseurs de contenus différents. Voici les tendances à approcher en 2021 si vous voulez augmenter vos impressions et interagir avec les visiteurs de votre page sur les réseaux sociaux.

Tendance 1 : Quels sont les avantages de la publication sous forme de carrousel ?

La première tendance qu’on vous cite nous vient comme une évidence. Le carrousel a été adopté par pratiquement tous sur le web car il est simple à mettre en place, et permet de présenter plusieurs travaux à la fois. Le carrousel est parfait car il permet aussi d’engager votre audience plus longtemps. Selon les statistiques en 2020 du Social Insider, les carrousels sont le format permettant le plus d’engagement avec un taux d’engagement à 1,92% en moyenne par publication. Selon cette même source, le carrousel devance la publication unique d’une vidéo (1,45% par publication) et d’une photo (1,74%). Même si elle est avantageuse, cette technique n’est pas toujours simple à confectionner car elle demande de penser à une stratégie narrative afin de captiver cette dite attention. Si vous êtes adepte de la photographie, misez sur la publication saccadée en panorama. Chef.fe de cuisine ? Pensez à une thématique culinaire qui vous permettra de mettre en avant vos recettes variées. Vous avez une boutique vintage ? Vous pouvez mettre en avant vos dernières nouveautés dans une publication dédiée ! Nous vous montrons l’exemple de W Magazine qui a choisi de présenter quelques clichés de leurs shootings photo à la suite de leur couverture, pour attiser la curiosité de leurs lecteurs.

Tendance 2 : Pourquoi miser sur l’infographique en 2021 ?

Les réseaux sociaux font la part belle à l’image. Dans la rapidité, nous ne prenons parfois pas le temps de lire le contenu créé et cela peut limiter l’impact de certaines organisations ou personnalités publiques. Pour remédier au flux accroissant d’images, il est de plus en plus fréquent de retrouver du texte sous forme d’image. Pour capter toute l’attention concernant un événement tel qu’un lancement de produit, un vernissage, une levée de fonds, une manifestation, rien de plus simple que d’inscrire l’information principale là où elle sera lue. L’infographique permet aussi de mettre en avant une phrase qui correspond à votre ligne éditoriale, ou votre dernier article publié en ligne, par exemple. Cette option est pratique car l’effort mis dans la création de visuel n’est pas vain : le format s’avère efficace aussi bien sur Facebook, Instagram, et LinkedIn.

Tendance 3 : Les longues légendes optimisent-elles vraiment votre SEO ?

Comme précisé précédemment, le carrousel permet de raconter des faits en images et garder l’audience captivée. Une autre option est de rédiger un vrai contenu éditorial dans la légende de la publication. Les légendes plus longues permettent de présenter son projet ou sa marque et de créer une fidélisation. Selon une étude réalisée par Fohr en 2020, les légendes se font plus longues et celles des publications les plus populaires environnent les 405 caractères (65-70 mots).

Etude Fohr relayée dans un article Later

Cette méthode est particulièrement utilisée par les médias émergents qui n’ont pas encore atteint une base solide de followers pour rediriger vers leurs contenus hors réseaux sociaux. Dans le cas d’Instagram, 10 000 followers sont nécessaires afin de pouvoir utiliser la fonction “swipe up” dans la story du compte, et donc d’envoyer vers un article ou contenu en particulier. Une légende plus longue vous permet à la fois de mettre en avant vos capacités éditoriales et d’augmenter votre visibilité.

Tendance 4 : Quels sont les formats vidéo à privilégier sur vos réseaux sociaux en 2021 ?

Si le texte permet d’appâter l’audience, le format vidéo nécessite moins d’effort. A l’ère du divertissement, il s’agit de faire passer le temps. Le “Reels” a été créé par Instagram pour concurrencer Tiktok et il permet de divertir votre audience dans un laps de temps n’excédant pas les 30 secondes. C’est un format qui plait, selon l’agence de webmarketing 1789, car il permet aux audiences de réinterpréter un contenu original afin d’en faire du contenu viral. Si votre contenu original est bien réfléchi, il permettra de rendre visible votre entreprise.

Toutefois, si vous cherchez à mettre en avant du contenu explicatif, il faudra s’orienter vers une autre option telle qu’une simple vidéo en publication ou en IGTV, pour les formats plus longs. L’IGTV Instagram préconise le format vidéo 9/16. C’est donc le même format que pour une story. Se partagent facilement sous forme d’IGTV, les lives enregistrés en story par exemple. C’est également l’endroit avantageux pour mettre en ligne vos fichiers plus lourds, qualitatifs (clip, showreel, court-métrage). L’IGTV est à Instagram ce qu’est Facebook Watch pour Facebook : ces formats vidéos cherchent à partager du contenu original qui n’a pas forcément pour mission d’être viral. Si vous souhaitez simplement publier du contenu vidéo dans un flux d’actualité, il faudra prendre en compte les dimensions de la vidéo, souvent limitées au format 4/5 et la limiter à 1 minute. Cette option peut être utilisée pour des teasers de vos travaux ou des IGTV à paraître prochainement.

Tendance 5 : Comment  s’inspirer de TikTok pour votre stratégie en marketing digital ?

La plateforme TikTok est sur toutes les bouches, et surtout celles des plus jeunes. Selon Statista, 32,5% des utilisateurs de TikTok aux Etats-Unis seraient âgés entre 10 et 19 ans. 62% en prenant en compte la tranche 10 à 29 ans. Les vidéos de format court séduisent les fervents de rapidité et de divertissement car elles n’excèdent pas la minute. Il s’agit d’être ingénieux et créatif afin d’attirer le plus grand nombre. Sur TikTok, on retrouve surtout des performances de danse, de comédie, ou des récits éducatifs. Mais sous forme de reels sur Instagram, ce modèle de vidéo devient une arme essentielle en marketing digital. Par exemple, une influenceuse mode peut sembler mettre en avant de façon anodine ses derniers achats sous forme de looks stylisés. En réalité, cela peut être de la publicité cachée pour les marques mises en avant dans le reels. Sur Instagram donc, les reels détiennent tous les avantages de la diffusion sur TikTok mais agrémentés de bénéfices propres à la publicité. Vous n’avez pas énormément de budget à disposition, ou ne raffolez pas de tous les éléments cités ci-dessus ? Les reels permettent aussi de vous montrer sous un autre jour : celui de votre routine qui est plus accessible. Certains chefs cuisiniers, par exemple, utilisent les reels pour mettre en avant leurs recettes du dimanche. Les baristas de cafés indépendants vous présentent leurs arrivages en grains de café. On assiste ici à une transformation de l’esthétique de la publicité qui s’éloigne des formats plus classiques et semblent ainsi plus accessibles.

Maintenant que l’on a évoqué les grandes tendances du marketing digital pour 2021, penchons-nous sur des études de cas particulières : les réseaux sociaux d’influence et le social commerce. Ces deux approches ont pris le dessus sur les réseaux sociaux et permettent soit de promouvoir un service, un champ de spécialisation, soit de vendre ses produits.

Cas 1 : Comment les réseaux d’influence permettent-ils de fidéliser votre audience ?

Les réseaux d’influence, ou cercles d’influence, sont l’ensemble des contacts mis à disposition pour mener à bien une démarche. Dans le cas des réseaux sociaux, ces réseaux d’influence permettent d’atteindre un vaste nombre d’audience dans une démarche de “one-to-many” en sollicitant l’individuel (“one-to-one”). Cette approche est particulièrement utilisée par les bloggeurs ou associations qui font preuve d’ingéniosité pour se promouvoir. Voici quelques types de contenu sur lesquels vous pencher afin de mener à bien votre réseau d’influence.

Comment le contenu éducatif permet-il de légitimer votre voix au sein d’une industrie ?

Le contenu éducatif est de plus en plus fréquent sur les réseaux sociaux. La dernière année passée en confinement a limité les interactions sociales et le rassemblement associatif par exemple. Beaucoup ont donc migré vers les plateformes pour partager leurs opinions, ou rassembler leurs groupes. Les commentaires permettent aux individus d’échanger et d’ainsi rendre le contenu dynamique. Ces derniers permettent d’augmenter votre visibilité et d’impacter positivement votre SEO. Il peut se présenter sous forme de vidéo comme le live en story qui se repartage en IGTV sur instagram, puis sur tous les réseaux appropriés. Il se présente aussi sous forme de publication infographique ou légende approfondie. Le contenu éducatif se partage facilement car il cerne une audience spécifique ou niche. Il évoque nos centres d’intérêts ou nos idéaux.

Solliciter fréquemment l’opinion de votre audience a-t-il vraiment des bienfaits ?

Nous l’avons déjà évoqué mais le divertissement prône sur les réseaux. L’option questionnaire en quiz sur Instagram permet de mettre en avant vos nouveautés tout en incitant une interaction avec votre audience. Si vous préférez le modèle ethnographique virtuel, optez pour l’option “poll” en story, qui vous permet de récupérer des statistiques intéressantes (si votre média est influent). Sinon, cette alternative montre à votre audience que vous vous intéressez à eux et que vous tentez d’évoluer avec leur retour.

Pourquoi est- il important de privilégier le qualitatif au-dessus du quantitatif ?

Un autre facteur important qui détermine votre visibilité est de créer du contenu qui sera sauvegardé (sur Instagram), ou partagé (twitter, facebook). L’option “save” est l’un facteur utilisé par l’algorithme pour déterminer l’engagement d’une audience avec un contenu. Un spécialiste en “influencer marketing” chez Fohr explique que même si cette option n’est pas publique, elle agit comme un “super-like”. Invisible mais efficace : le plus un contenu sera sauvegardé, le plus il peut remonter dans les fils d’actualité ou dans la section “explore”. Voici la logique du nouvel algorithme Instagram :

Nous pouvons prendre le compte de la psychologue Dr. Nicole LePera sur Instagram, qui promeut un contenu personnalisé et une approche spirituelle à la psychologie. Son contenu est simple : il se base sur des citations, des lives, et des conseils. Surprise ! Ce sont des conseils que l’on aurait tendance à sauvegarder si l’on est en quête de sérénité et de ressources apaisantes.

Miser sur le qualitatif vous permet également d’éviter les critiques des multiples modérateurs et chasseurs de fake news. Le blasphème passe de moins en moins. La réflexion derrière chaque contenu est très importante car, si elle est mal faite, on se retrouve rapidement sous le feu des projecteurs. Il vaut mieux miser sur une autre stratégie plutôt que de mentir sur son fonctionnement ou ses idéaux en tant que marque (ex : promouvoir le respect, la bienveillance, l’inclusivité etc. s’il n’y a aucun de ces éléments dans le backstage des défilés). Le qualitatif est souvent associé aux micro-influenceurs qui sont experts en une matière et partagent du contenu ciblé.

Cas 2 : Comment le macro-influenceur peut-il desservir le social commerce ?

Si les micro-influenceurs permettent d’attirer des audiences spécifiques et d’engager plus longuement, les macro-influenceurs eux, permettent une augmentation exponentielle des audiences. Ce sont les nouveaux ambassadeurs de marques et permettent d’établir la notoriété d’une marque. Dans un récent documentaire sur le fast fashion, réalisé par Arte, on découvre l’importance de l’influence marketing qui devient une vraie méthode de publicité. Nos modes de vie actuels font que nous sommes toujours en ligne, sollicités et la consommation peut être instantanée lorsque nos informations bancaires sont enregistrées sur nos téléphones. Le professeur de logistique Laurent Raoul confie à Arte que nous sommes dans des mécanismes de dépendance qui peuvent être comparés à une addiction à la drogue. Si la consommation nous apporte satisfaction, encore faut-il attirer les potentiels acheteurs. Quelles sont donc les techniques dédiées aux macro-influenceurs sur les réseaux sociaux ?

Pourquoi miser sur le contenu généré par l’utilisateur ?

Cette stratégie permet tout d’abord de générer du contenu sur les plateformes d’une marque en échangeant avec l’audience. Les chargés de marketing digital, communication et partenariats d’une entreprise recherchent des influenceurs, ou modèles dont la vie ressemble à celle de leur audience. Cela permet de rendre la marque plus “humaine” et accessible de par leur proximité, ainsi que de flatter l’audience. Dans la cadre de leur collaboration avec la série Netflix To All The Boys, H&M partage une vidéo qui semble prise sur le vif d’une adolescente recevant un sms tout en se brossant les dents. La marque se glisse dans ce qui pourrait être le quotidien de quiconque et marque des points.

Dans un autre registre, La Croix Rouge France fait un montage vidéo des participations à un challenge lancé sur TikTok, le #coinchallenge. 
Les participations vidéo qu’on peut appeler UGC (User Generated Content) étant multiples, la publication est efficace car elle montre que l’association parle à une variété d’individus de tout âge, tout horizon. Dans ce cas, on ne parle pas de publicité à proprement parler mais d’auto-promotion par le biais de stratégie publicitaire, tout aussi efficace.

Comment rebondir sur le contenu viral afin d’augmenter la visibilité de votre marque ?

Si le contenu viral a déjà séduit les réseaux sociaux, il ne s’agit plus uniquement de les générer. Aujourd’hui, à l’ère de la “meme” culture, il est crucial pour une marque de rester aux aguets des tendances et de partager ce dit contenu aussitôt. C’est simple et doublement efficace si vous agrémentez votre publication des hashtags adéquats. N’oubliez pas de mentionner votre source pour éviter tout souci au niveau des droits d’auteurs. Ici, Nasty Gal a partagé un screenshot de la prestation de The Weeknd au Super Bowl. La qualité de l’image est médiocre mais ils rebondissent sur ce screenshot qui a tant fait parler les audiences du chanteur, ainsi que de l’événement sportif.

Quels sont les avantages du story telling en marketing digital ?

Le storytelling concernant un produit n’est pas nouveau mais ce qui émerge aujourd’hui est la tendance qu’ont les marques d’inviter leur audience dans leurs coulisses. Les consommateurs font face à plus d’options et nos critères de consommation deviennent plus pointilleux. Ici, on tente de nous réconforter dans nos choix en s’installant encore une fois comme accessible et bienveillante. On nous raconte l’historique de la marque, le processus de créations, les sources d’inspiration des employés, etc. Par exemple, dans leur série #nofilter, le Groupe L’Oréal s’invite dans la vie de ses employés et leur demande de poser un regard sur l’entreprise.

Pourquoi est-il primordial de taguer son contenu adéquatement ?

Enfin, si vous vendez un produit sur vos plateformes, n’oubliez pas de lier vos publications à votre Instagram Shop ou Facebook Shop. Selon des statistiques mises en avant par Emarketer, le pourcentage d’individus ayant vu puis acheté un contenu en ligne est passé de 23% en 2018 à 31% en 2019. Ces statistiques apparaissent avant le lancement des shops sur Instagram et Facebook, qui ont pour but de faciliter la navigation entre découverte d’un produit et l’achat de celui-ci. Il est donc logique que d’ajouter un tag produit sur vos publications facilitera leur vente. Ci-dessous, retrouvez les exemples de Musier Paris, le disquaire Crevette Records, Hope Macaulay, et sendb00ks.