Le Top 5 des problèmes en SEO on-page

Publié le & mis à jour le 7 novembre 2019

Le Top 5 des problèmes en SEO on-page

Beavers vous présente le Top 5 des problèmes SEO les plus fréquents rencontrés sur les sites internet. Ce ne sont que les problèmes on-page (à différencier avec off-page).

En effet, après un petit paragraphe introductif, il y aura ce fameux top 5 de la 5ème place ? la toute première. Beavers indiquera aussi une manière de remédier à chaque problème afin de vous aider si vous pensez que l’une des pages de votre site se trouve confronter à ce problème.

Mais avant toute chose, si vous n’y connaissez rien en SEO, je vous conseille de lire l’article qui définit le SEO.

5. Meta description manquante (63%)

Tout d’abord, il est important de bien définir ce qu’est la meta description. C’est le petit texte affiché dans les moteurs de recherche (Bing, Google, etc.) sous le titre de votre page (exemple plus bas).

On peut se dire que la meta description n’est pas importante car très peu prise en compte par les moteurs de recherche mais c’est tout de même important d’avoir un contenu pertinent dans la meta description afin que l’utilisateur lambda clique sur votre site plutôt que celui du concurrent.

Pour 63% des sites analysés lors de l’étude, la meta description est totalement manquante donc vide.

Une meta description est une meta bien écrite si :

  • Utilisation du mot clé principal de la page
  • Utilisation de quelques mots du champs lexical du mot clé principal de la page
  • Avoir un minimum de 160 caractères
  • Ne pas dépasser les 300 caractères même si Google l’accepte aujourd’hui

Voici la meta description de notre page d’accueil :

La meta description SEO de Beavers

4. Attribut alt des images manquant (65%)

Ah ! Ce fameux attribut alt dont tout le monde parle. Et oui, on pouvait se douter qu’il allait être dans les problèmes les plus fréquents du SEO on-page.

Propriétaires de site ou simples développeurs, la plupart des gens l’oublie tout simplement par manque de rigueur ou juste parce que cela n’a que très peu d’impact sur le SEO de leur page / site. Ce qui fait que 65% des sites analysés ont omis de rajouter l’attribut alt dans les images.

Mais il y a certaines choses qu’il ne faut pas oublier :

  • Un site internet n’est pas à destination des moteurs de recherche mais plutôt principalement à destination d’un utilisateur humain. C’est grâce à lui que des ventes se font, que le site est partagé sur les réseaux sociaux, etc.
  • Les moteurs de recherche ne «voient» pas votre site, ils l’analysent. Donc avoir un descriptif de l’image dans la balise est toujours un plus pour le SEO
  • Le lecteur audio de sites internet des personnes malvoyantes lit cet attribut pour décrire l’image à celui qui écoute.

C’est pourquoi il est important de ne pas oublier ce petit attribut afin de penser à tout le monde :).

Voici ce que ça donne à l’écran quand une balise image possède et ne possède pas d’attribut alt :

Avec attribut alt VS sans attribut alt

3. Contenu dupliqué (66%)

Il est TRÈS TRÈS TRÈS important que les pages de votre site soient écrites et rédigées de toutes lettres. En effet, le site n’exige pas un texte parfaitement écrit mais juste un texte «unique». C’est à dire qu’il doit être impossible de retrouver, pour un blog, exactement le même article du blog sur un autre site internet.

Mais il est tout à fait possible de prendre de l’inspiration sur plusieurs sites puis d’écrire son propre article. Il ne faut juste pas faire de copier-coller.

En effet, cette erreur est quand même à la 3ème position de ce top 5 avec 66% des sites analysés.

2. Nombre de mots trop faible (73%)

Un des éléments les plus importants pour Google voire le plus important de tous. Google analyse votre site en «lisant» uniquement le contenu de celui-ci. Si le contenu analyé est trop faible, Google n’y prêtera pas attention.

C’est pourquoi il est très important de proposer du contenu pertinent pour chaque page (importante) de votre site internet.

Pour les sites e-commerce, par exemple, il vous faut :

  • Sur la fiche produit, écrire une description courte en haut de la page puis une description détaillée et complète plus bas.
  • Sur les catégories & sous catégories, vous pouvez vous permettre d’écrire plusieurs paragraphes sous la liste de produits. Les utilisateurs cliqueront pour la plupart sur un produit avant d’arriver à la grosse description. Mais celle-ci sera bien évidemment analysée par Google. Mais n’oubliez surtout pas d’ajouter une petite description rapide juste en dessous de votre titre de catégorie.

Quelques informations importantes pour écrire votre contenu par page :

  • 1 page = 1 mot clé : Il est important de n’utiliser qu’un seul réel mot clé un peu partout dans votre page (title, meta, Hn, texte, etc.) et d’écrire le contenu grâce au champ lexical du mot clé.
  • Minimum 700 mots / page : Google aime les pages qui possèdent beaucoup de mots. Plus il y a de mots, qui plus est bien écrits, mieux c’est pour Google et in fine pour l’utilisateur.

1. Ratio texte / HTML trop bas (94%)

Voilà, l’erreur SEO on-page la plus fréquente d’une page internet est, comme par hasard, un peu technique. Que signifie le ratio texte / HTML ?

Comme précisé un peu plus haut, Google «lit» la page de votre site en récupérant le contenu de la page. Mais il compte aussi le nombre de caractères du code source de la page. En effet, un site est codé via un certain language pour, au final, s’afficher en HTML dans le navigateur.

Google calcule donc le ratio qu’il y a entre le contenu pur et le HTML (code source totale de la page). Et pour Google, il faut que ce ratio soit le plus haut possible avec un minimum de 15%.

À titre d’exemple, la page que vous êtes en train de lire possède un ratio d’environ 21,4% avec un nombre total légèrement supérieur à 1300 mots.

Donc pour conclure ces 2 premières positions, plus il y a de contenu, mieux c’est.

Les analyses et l’étude ont été réalisées par SEMRUSH.