Média

Quelles sont les grandes tendances digitales de la rentrée 2021 ?

Toute rentrée est symbole de changements. Chaque domaine profite du retour estival pour faire un point sur les grandes tendances qui vont être sur toutes les lèvres. Dans cet article, Beavers énumère les grandes tendances digitales de cette rentrée. En addition, nous annoncerons celles déjà présentes, mais qui évoluent pour s'accommoder à nos usages et nouveaux besoins numériques.

Écrit par Adélaïde DE CERJAT // Posté le

Après deux années passées à alterner entre confinements et vie semi-normale, beaucoup de nos acquis ont été remis en question. Pour beaucoup, c’était le moment rêvé de changer ses habitudes, et voir si une autre façon de vivre, en passant par la consommation, était possible. Ces transformations s’observent dans les outils auxquels nous avons recours, surtout au niveau technologique. En effet, avec une hausse du télétravail et des activités réalisées chez soi, le virtuel est venu à la rescousse.
L’accumulation de ces plusieurs mois, qui ont sollicité nos utilisations technologiques, a permis de mettre en lumière nos habitudes sur le net et d’ajuster les services & produits aux besoins des utilisateurs. Cet article énumère les grandes tendances évolutives dans le monde digital pour cette rentrée 2021.

Comment se démocratise l'intelligence artificielle ?

En 2021, l’intelligence artificielle n’est plus qu’une utopie futuriste. Elle s’éloigne d’utilisations de niche pour se démocratiser et s’intégrer dans de divers services. Désormais, l'intelligence artificielle est utilisée pour effectuer les tâches laborieuses et répétitives du type service clientèle ou les centres d’appel. Par exemple, on peut observer la présence émergente de chatbots. Mastercard et Asos ont déjà opté pour cette solution en ligne pour résoudre les requêtes de leurs clients. Les applications, comme Lyft, misent sur le format whatsapp ou message qui permet d’avoir des réponses rapidement.
lyft-tendance-digitale-2021.jpgArticle Botsociety

L’intelligence artificielle permet également de gagner du temps au niveau individuel. Nous pouvons prendre en exemple les plateformes d’optimisation de SEO comme hemingway, clickflow, ou copywritely. Ces plateformes enlèvent à la labeur redondante surtout au niveau des recherches stratégiques permettant la-dite optimisation. Grâce à ces outils, le créateur de contenu peut se concentrer sur le contenu plutôt que les stratégies marketing qui sont mises en œuvre pour rendre visible un article.

L’expérience totale palie-t-elle aux inégalités structurelles au sein d’une entreprise ?

Les deux dernières années ont vu beaucoup de modèles traditionnels se chambouler. L’expérience totale, selon un communiqué réalisé par Gartner IT sur les tendances stratégiques et technologiques de 2021, souhaite voir se transformer toute l’échelle de consommation en combinant tous les domaines. Ainsi, la multi expérience (MX), expérience utilisateur (UX), expérience employé (EX) et expérience client (CX) sont mises sur un même piédestal et se complètent.
Gartner IT explore le cas d’une entreprise de télécommunication qui a dû s'ajuster aux impératifs sanitaires de la Covid-19. Les concernés ont déployé un système de rendez-vous à travers une app. Lorsque le client se présente proche du magasin, une notification apparaît pour expliquer les processus sanitaires et les temps d’attente. De leur côté, les employés se voyaient mis à leur service un système pour impacter l’appareil à distance du client sans devoir le manipuler physiquement.

Comment la réalité virtuelle permet-elle de recréer l’expérience professionnelle ?

Suite à ses impératifs sanitaires et la fermeture de magasins, les entreprises ont dû faire preuve d’inventivité pour continuer à accueillir leur clientèle habituelle ou en fidéliser une nouvelle. La réalité virtuelle s’éloigne d’environnements de niche pour subvenir à ces nouveaux besoins. Dans la mode, Gucci propose désormais d’essayer leurs modèles via leur application. Dulux propose aux potentiels clients de peindre leurs murs avec “Visualization” avant de faire leur choix final.
La réalité virtuelle permet également une amélioration de l’expérience de travail d’un employé. On a vu l'émergence d’environnements immersifs qui permettent d’être au bureau virtuellement. Porsche, quant à eux, propose à leur employés une épopée 8D dans une de leur voiture et de participer au procédé de construction.

Se dirige-t-on vers une personnalisation de l’expérience numérique avec le “Internet of Behaviors” ?

En suivant la lignée du “Internet of Things”, les éléments physiques munis de capteurs pour transmettre les informations sur nos dispositifs, le “Internet of Behaviors” est de plus en plus sollicité. Comme son nom l’indique, l’Internet of Behaviors permet de rassembler du data pour ajuster les informations transmises à l’utilisateur selon ses comportements sur une application. Les applications de fitness font beaucoup recours à cette logique afin de proposer des plans de santé personnalisés.

La montée User-Audience Research déclare-t-il un retour à des stratégies plus traditionnelles ?

L’algorithme de ranking de Google ne cesse d’évoluer et de remettre en question les habitudes de création de contenu de marketers. Selon l’Agence Digital Werk, le content marketing reste de mise en 2021 mais il se base moins sur les recherches de mots clés et de SEO. Aujourd’hui, on revient peu à peu vers une stratégie qui demande une recherche approfondie sur l’audience ciblée.

La “Design personalization” permet-elle de fidéliser votre clientèle ?

Toujours selon l’Agence Digital Werk, une des plus grandes tendances dans le UK sera le design personnalisé. Les expériences UX sont à valoriser car elles donnent l’impression aux clients et/ou utilisateurs que le produit est conçu spécialement pour eux.
Pour ce faire, nous pouvons observer l'émergence de plateforme via certaines applications ou sites qui permettent l’engagement avec la clientèle ainsi que leur fidélisation. Nous pouvons citer Uber ou Starbucks en exemple, qui ont instauré un système de points pour ceux qui consomment. Plus l’on consomme, plus l’on voit augmenter ses chances de gagner des récompenses.

Pourquoi avoir recours au “Programmatic advertising” ?

En 2021, l’intelligence artificielle s’avère aussi utile pour automatiser l’achat de publicités. Aujourd’hui, la plupart des publicités sont programmées manuellement et prennent en compte des facteurs comme le lieu, le temps dans la journée où l’on souhaite diffuser, les mots clés, la tranche d’âge.
Le blog de Single Grain explique le processus mis en place avec l’intelligence artificielle. Dans le cas du “programmatic advertising”, celle-ci met aux enchères une publicité sur un site selon les retours de visibilité. Sera mise en ligne la publicité qui saura rémunérer au mieux le site hébergeur.

Quel est l’intérêt de la publicité en format vidéo ?

Selon le blog d'Utopix, 85% des consommateurs s’attendent à voir plus de vidéos. 52% des professionnels du marketing disent que cela permet de fidéliser un client, 53% de sensibiliser sur un sujet. Selon la même source, le retour sur investissement s’améliore depuis 2015 : 87% de marketers interrogés en 2021 déclarent un retour sur investissement positif lors de publications de publicité vidéo. L’avantage, c’est qu'elle se fond dans les fils d’actualité et se met en route automatiquement pour capter l’attention.

Pourquoi le marketing d’influence se renforce-t-il ?

Nous observons la montée en puissance du marketing d’influence pour remplacer les publicités corporate. Dans ce cas de figure, le protagoniste est une personne proche de la clientèle et rend accessible le produit. Le média EConsultancy fait une étude de cas de publicités faites pour les futures mamans. Les micro-influenceurs deviennent les stars de pubs. Dans ces cas, nous voyons même l’augmentation de publicités réalisées à partir de contenu fait par les clients (“user-generated content”).

Quels sont les attraits de la recherche visuelle ?

Après la popularité de la recherche vocale, faisons place à la recherche visuelle. La recherche vocale permettait aux utilisateurs de trouver plus rapidement une réponse à leur requête. Avec la recherche visuelle, nous téléchargeons directement une photo prise, ou une capture d’écran. Cela permet d’associer un terme, nom à un objet que nous avons croisé dans notre vie de tous les jours : une fleur particulière, la traduction d’un terme dans une langue étrangère, l’origine d’un produit alimentaire, etc. Google Lens, Lens Camfind, Bing ont déjà mis au point des moteurs de recherche spécialisés.
C’est également un moyen efficace de retrouver un produit que l’on a vu furtivement dans la vie de tous les jours. Imaginez le cas de figure où une personne rentre dans un restaurant où vous déjeunez, avec de très belles bottines. Vous pouvez discrètement prendre une photo afin de retrouver un modèle similaire plus tard. Asos a intégré une barre de recherche visuelle afin de permettre aux clients de trouver ce qu’il leur faut en suivant cette logique.

Adélaïde DE CERJAT

Rédactrice

Créatrice de contenu, conseils en communication et journaliste freelance. Photographe aux heures perdues !

Partager

D'autres articles dans la catégorie Média

D'autres articles de la Pause Café