facebook ads creation dynamique

Publié le & mis à jour le 17 juin 2020

On a testé le « contenu créatif dynamique » de Facebook Ads

"Automatisation" c'est le leitmotiv de nos plateformes média depuis quelques temps. Cependant la performance est-elle au rendez-vous?

Si vous avez un Business Manager pour créer vos publicités Facebook vous avez dû remarquer lors du set up de vos campagnes que vous pouvez choisir l’option « contenus créatifs dynamiques ».

C’est quoi les « contenus créatifs dynamiques »?

Facebook met à votre disposition son outil personnel de « mix and match ». Ainsi vous pouvez utiliser plusieurs visuels et plusieurs textes. Facebook va tester toutes les combinaisons possibles entre les textes et visuels. Puis la plateforme va pousser les combinaisons les plus performantes.

Vous pouvez mixer plusieurs variantes de :

  • contenu visuel (images, vidéos)
  • accroche textuelle
  • titre
  • call-to-action

Est-ce la bonne méthode?

En digital, chaque annonceur, chaque contenu pub, chaque audience auront différentes manières de réagir. Globalement, si vous voulez lancer une campagne rapidement le « contenu créatif dynamique » est une bonne option. C’est évident que c’est un gain de temps lors du set up de vos campagnes.

Cependant gardez à l’esprit que cette méthode ne vous permettra pas vraiment de faire de l’A/B testing. Facebook va faire de l’A/B testing pour vous mais vous ne pourrez pas voir les résultats. Vous ne pourrez pas savoir si c’est telle ou telle association de contenus qui a le mieux fonctionnée. Vous ne pourrez pas non plus apporter d’optimisation à votre campagne et suivre quels sont les items qui performent le mieux et couper ceux qui performent le moins. Grosso modo vous laissez tout le pouvoir à Facebook de décider.

Vous devez faire attention à ce que chaque texte ait du sens avec chaque image. En effet si vous vantez tel ou tel aspect d’un produit ou service il faut que l’image puisse correspondre à vos propos. Cette option ne vous permet donc pas vraiment de tester des axes de communication différents. À moins de lancer plusieurs campagnes de créations dynamiques.

Etant donné que vous ne pourrez pas voir ce qui a le mieux fonctionné vous ne pourrez pas en tirer de conclusions pour vos prochaines campagnes. C’est dommage non?

Et en terme de performance, qu’est ce que ça donne ?

Au cours de nos tests à l’agence, nous avons lancé des campagnes de contenus créatifs dynamiques et des campagnes statiques. La première configurée en deux temps trois mouvements, et la seconde, évidemment a mis plus de temps pour incorporer les différentes variantes.

Notre KPI étant le coût par clic sur le lien, dans un premier temps la campagne dynamique est celle qui a donné de meilleurs résultats.

Cependant au fil des jours, nous avons pu optimiser la campagne statique en coupant manuellement les association textes/visuels qui fonctionnaient moins bien. Et c’est finalement cette campagne statique qui a fini par donner les meilleurs résultats.

Alors on veut nous vendre l’automatisation à tout va, cependant on en conclura que le robot n’a pas battu notre expert ;). Et c’est une belle réussite pour nous, cela prouve que notre métier n’est pas mort et que n’importe qui ne peut pas avoir les mêmes performances.

Certes la création de contenu dynamique économise du temps. À vous de faire le compte entre le temps « perdu » à faire le paramétrage de vos campagnes, et la performance attendue sur vos KPI.

Vous l’aurez compris, chez Beavers, pour l’instant nous garderons un modèle d’optimisation par l’Homme, bien qu’on puisse toujours tester le contenu dynamique en parallèle.